Nature et composantes de l’objectif opérationnel

Nature et composantes de l’objectif opérationnel

  1. Objectifs

    • Être capable d’élaborer des objectifs opérationnels.
     




  2. Présentation

    • Du point de vue de la formation, une compétence doit être traduite en objectif de formation. Une compétence spécifie le comportement que doit avoir un apprenant pour exercer son métier au moment d’entrer sur le marché du travail. Pour permettre à un candidat de développer cette compétence, il faut mettre en place la formation qui lui permettra de le faire. Pour cela, la compétence doit être traduite en objectif de formation dit objectif opérationnel.
  3. L’objectif opérationnel

    • L’objectif opérationnel permet de traduire une compétence en fonction d’actions observables et de résultats mesurables attendus d’une personne. Ainsi l’objectif opérationnel défini en fonction d’un comportement détermine au départ les résultats attendus.
    • Les objectifs opérationnels traduisent chacune des compétences visées et deviennent ainsi les cibles obligatoires de la formation.
    • Afin de rendre explicite la formation, les objectifs opérationnels doivent être définis selon des techniques rigoureuses qui assurent une communication à la fois univoque, concise et efficace entre les personnes qui élaborent un programme d’étude et celles qui auront à l’utiliser.
    • Enfin, l’objectif opérationnel rend possible l’évaluation du apprenant sur sa performance, en fonction de conditions particulières et selon des critères précis.
    • Soulignons que cet objectif ne définit ni les contenus, ni une démarche, ni les activités d’apprentissage nécessaires au développement de la compétence.
  4. Les composantes de la compétence

    • Les différentes composantes de la compétence permettent de porter un jugement sur l’acquisition de celle-ci, et par le fait même, sur l’atteinte de l’objectif.
    • Les composantes sont les suivantes :
      • le comportement attendu ;
      • les conditions d’évaluation ;
      • les précisions sur le comportement attendu ;
      • les critères particuliers de performance ;
      • les critères généraux de performance.
    • Ces composantes sont présentées, module par module, dans un modèle unique tel que visualisé à la page précédente
      La compétence est présentée comme le comportement global attendu a la fin des apprentissages effectués a l’intérieur d’un module.
    • Le comportement attendu reprend tel quel l’énoncé dune compétence indiquée dans la matrice des objets de formation,
      • L’énoncé se compose généralement:
        • D’un verbe décrivant l’action à exécuter;
        • D’un complément décrivant le produit ou le résultat a obtenir.
      • II ne doit comporter:
        • Aucune condition;
        • Aucun critère.
      • Exemple:
      • Construire des toitures

        Mettre en production les aires extérieures de culture de plans à racines nues

        Exécuter une décoration

        NOTE
        Le comportement attendu est parfois composé de plus d’un verbe d’action
        Exemple:

        Concevoir et fabriquer un objet technique

        Réparer et entretenir des appareils au gaz naturel de moins de 400 000 BTU

  5. Le comportement attendu :

    • Ne doit comporter aucun qualificatif ni adverbe ni conditions de réalisation ;
    • Contient un seul verbe à l’infinitif qui décrit l’action dans son ensemble et d’un complément d’objet direct qui précise le résultat attendu. Le verbe utilisé doit être représentatif de la réalité du marché du travail. Le choix du verbe pour l’énoncé du comportement attendu est effectué en référence à des taxonomies reconnues; par exemple celle de B.S. Bloom qui est souvent utilisée en formation professionnelle. Si l’on prend comme référence cette taxonomie, le verbe d’action utilisé devrait correspondre à l’un des trois niveaux supérieurs soit : l’application, l’analyse et la synthèse, à savoir :
    • l’application, c’est-à-dire l’utilisation de savoirs dans des cas particuliers et concrets, comme choisir, organiser, utilisé, etc.
    • l’analyse, c’est-à-dire la séparation d’un tout en ses éléments ou parties constituantes de manière à en éclaircir la hiérarchie et les rapports, comme analyser, spécifier, déterminer.
    • la synthèse, c’est-à-dire la réunion d’éléments ou de parties en un tout comme produire, modifier, planifier, développer.
    • Voici un exemple tel qu’il apparaît dans un objectif opérationnel.
    • BTP : TECHNICIEN EN FROID COMMERCIAL ET CLIMATISATION

      MODULE N° 02 : THEORIE DU CYCLE FRIGORIFIQUE;

      COMPORTEMENT ATTENDU :Pour démontrer sa compétence, l’apprenant doit expliquer le cycle de réfrigération par compression selon les conditions, les critères et les précisions qui suivent :