Spécifications des buts de la formation

Spécifications des buts de la formation




  1. Les buts

    • Les buts de la formation professionnelle sont déterminés dans le Cadre méthodologique d’élaboration et de mise en œuvre des programmes de formation selon l’APC et sont identiques pour tous les programmes de formation, soit :
      • Rendre la personne efficace dans l’exercice d’une fonction de travail.
      • Assurer l’intégration de la personne à la vie professionnelle.
      • Favoriser l’évolution et l’approfondissement des savoirs professionnels chez la personne.
      • Assurer la mobilité professionnelle de la personne.
    • Les buts de la formation professionnelle sont des visées pédagogiques qui s’appuient sur des valeurs et des préoccupations importantes d’un pays et qui servent de guide aux interventions auprès des stagiaires.
    • Ces visées pédagogiques incitent les formateurs à intervenir dans une direction donnée chaque fois qu’une situation s’y prête. Elles peuvent porter sur des attitudes importantes, des habitudes de travail, des habiletés intellectuelles, etc.
    • Elles sont de nature continue et permettent, plus particulièrement, de développer chez le stagiaire des habitudes de travail, des attitudes, les habiletés intellectuelles ou motrices, ou d’autres dimensions qui débordent le champ des objectifs du programme et sur lesquelles, il est souhaitable d’accorder une attention privilégiée.
    • Elles devraient guider les établissements dans la mise en œuvre et dans l’application du programme de formation.
    • Elles peuvent également être prises en compte dans le projet de développement qu’un établissement se donne.
  2. Spécifications

    • La détermination des spécificités à chacun des buts de la formation suppose une analyse globale du programme de formation. On peut également consulter le rapport de l’analyse de situation de travail ou encore se référer aux commentaires des participants à la validation du référentiel de compétences.
    • Hormis la précision spécifique de la fonction de travail visée, les buts de la formation professionnelle sont toujours les mêmes d’un programme d’étude à l’autre, cependant il faut y ajouter des précisions pour en faciliter la compréhension.
    • Chacun des buts du programme d’étude ayant été précisé, les concepteurs du programme les introduisent avec un court texte qui présente la fonction de travail visée. Rappelons que l’AST présente une description de la fonction de travail et qu’il s’agit à ce niveau de la compléter à la lumière des travaux antérieurs.
  3. Exemple

    • Exemple tiré du programme «Technicien supérieur en gestion de la maintenance industrielle »

      PREMIÈRE PARTIE                                     BUTS DU PROGRAMME

      Le programme de Technicien supérieur en gestion de la maintenance industrielle vise à former des personnes qualifiées pour participer à la gestion de la fonction maintenance d’une entreprise et pour superviser, coordonner et former l’équipe de techniciens en maintenance industrielle placés sous sa responsabilité. En tant que chef d’équipe, le technicien supérieur sera en mesure de garantir la qualité des travaux de maintenance exécutés par cette dernière en plus, de maintenir les liaisons nécessaires entre son équipe, le service de la production et la direction du service de la maintenance.
      Pour ce faire, le technicien supérieur sera capable d’utiliser les techniques de communication, de supervision, de gestion de la documentation et de l’information ainsi que de résolution de problèmes. Il possédera aussi les compétences techniques qui lui permettront de soutenir et diriger efficacement son équipe de main tenanciers et ainsi assurer la stabilité et la fiabilité des équipements de production de l’entreprise.
      Conformément aux buts généraux de la formation professionnelle, la composante de formation spécifique du programme de Technicien supérieur en gestion de la maintenance industrielle vise :

      1. À rendre la personne compétente dans l’exercice de sa profession, c’est-à-dire à lui permettre de réaliser correctement, avec des performances acceptables au seuil d’entrée sur le marché du travail, les tâches et les activités inhérentes à la profession ;
      2. À favoriser l’intégration de la personne à la vie professionnelle, notamment par une connaissance du marché du travail en général ainsi qu’une connaissance du contexte particulier de la profession choisie ;
      3. À favoriser l’évolution et l’approfondissement des savoirs professionnels chez la personne ;
      4. À favoriser la mobilité professionnelle de la personne en lui permettant, entre autres, de se donner les moyens pour gérer sa carrière.