Comprendre la logique des tests logiques

Comprendre la logique des tests logiques

    1. Le test des dominos :

      • Ce test est un élément clé dans le dispositif de mesure de votre intellect par les recruteurs. Il est servi dans de nombreux tests psychotechniques. Dés fois, il est masqué, c’est-à-dire qu’il se présente non pas sous la forme de dominos mais de grilles dont certaines cases sont noircies, ou alors les points sur les dominos sont remplacés par des formes diverses.
      • Les aptitudes que les recruteurs veulent mesurer dans ce test sont votre logique et votre méthodologie pour savoir si vous êtes capable de vous organiser intellectuellement dans le but de résoudre un problème, si vous avez une certaine dose de sang-froid.
    2. Le test de codage :

      • C’est surement un des test qui se présente sous les formes les plus variées. Les créateurs de tests font preuve de beaucoup de créativité pour mettre au point des types de codes qui peuvent être des lettres, des nombres, des formes géométriques…
      • Ce que les correcteurs analysent lors de ce test est similaire au test des dominos. En apparence seulement car même si leur logique repose sur les même rouages le codage intègre beaucoup plus la notion de sang-froid et d’organisation intellectuelle.
      • Ce test entre dans l’établissement de votre profil psychologique à savoir si vous avez un caractère calme et organisé.
    3. Le test de repérage dans l’espace

      • C’est un test atypique, il se rapproche des tests dits de « logique » car il fait appel à d’autres capacités que celles purement scolaires du verbal et des mathématiques.
      • Il offre de nombreuses informations sur le candidat aux correcteurs.
        • Premièrement, il aide à apprécier si le candidat sait bien se repérer dans l’espace. Cela peut être important pour certains métiers notamment ceux que l’on pratique en extérieur (pompier…).
        • Deuxièmement, il entre dans l’appréciation de la logique du candidat, c’est une sorte de logique alternative.
        • Troisièmement, plus important encore, il sert à mesurer votre QI.
      • Certains candidats qui sont brillants aux tests verbaux et de mathématiques peuvent être classés dans les QI élevés mais ces disciplines ne font pas tout et les correcteurs veulent dresser un portrait du candidat le plus fidèle possible.
      • En utilisant ces tests qui font appel à des formes d’intelligences alternatives, le correcteur va pouvoir brosser un portrait plus global de votre QI.
      • C’est pour cette raison que l’on retrouve ces tests même pour évaluer des candidats qui ne postulent pas à des métiers où une bonne capacité de repérage spatiale est nécessaire.



    4. Les test de logique graphique

      • Ce test va servir de base pour l’évaluation de votre intelligence logique. Les correcteurs le considèrent comme le socle de la logique. Les autres tests logiques et graphiques servent à affiner ce jugement.
    5. Le test de pliage et de repérage dans l’espace:

      • L’intelligence spatiale est rarement utilisée hormis certains métiers très spécifiques mais elle demeure intéressante pour mesure votre QI de façon globale.
      • En effet, c’est dans les tests modernes l’intérêt principal de ces exercices qui occupent de plus en plus des places marginales.
      • Ils peuvent paraître simples d’un premier abord mais sachez que pour influer sur la difficulté les créateurs de tests vont alors jouer sur le temps impartis pour réaliser l’exercice.
      • Même si vous n’accordez que peu d’intérêts à ces tests, ne les négligez pas.
    6. Le test des cases blanches et des cases noires

      • Ce test est le plus récent à avoir été mis au point. On estime sa création au début des années 2000 (entre 2003 et 2004). Il a été crée pour répondre à une demande, celle de mélanger l’intelligence logique avec la capacité d’organisation du candidat.
      • Lorsque vous exécutez ce test vous vous rendez compte que pour certaines questions il faut les déductions se font de manières purement logique. C’est le but premier de ce test, vous pouvez remplir une ligne ou une colonne et une fois cela fait le reste découle de déductions logiques.
      • Mais pas toujours. Certaines fois vous ne pouvez pas déduire entièrement la figure de cette façon. Il faut alors que vous preniez un brouillon et émettiez des hypothèses de figures. C’est là que va être jugé votre capacité d’organisation et de gestion de stress. Cet exercice est très rependu lors des épreuves d’entrées en école d’infirmier où il faut être à la fois organisé pour classer les médicaments mais aussi savoir agir dans l’urgence.
    7. Test des carrés alphanumériques

      • Ce test, bien que comportant des lettres, est classé dans les tests de logique numérique. En effet, il s’agit de faire preuve de capacité logique d’énumération.
      • C’est un test qui peut s’avérer très complexe surtout pour ceux qui ont du mal à comprendre les consignes. Néanmoins, il se révèle simple une fois que l’on a intégré sa logique.
      • C’est bien cela que les correcteurs veulent faire ressortir dans ce test à savoir une capacité du candidat à intégrer les paramètres d’une consigne, digérer les informations données à propos de chaque ligne du carré et sa capacité d’organisation pour résoudre le problème.
      • La logique dite « éliminatoire » (celle où l’on procède par élimination) est mise à l’honneur dans ce test qui est très récent. Les carrés alphanumériques sont un passage obligé dans les tests psychotechniques du paramédical. Généralement, ils sont associés à d’autres tests de logiques le tout devant être réalisé en une trentaine de minutes.
    8. Test de la boussole :

      • C’est un test ancien et récurent qui est utilisé dans les épreuves où est mesurée la logique spatiale. Sont évaluées les capacités du candidat à faire preuve d’abstraction, de repérage spatial et de compréhension des consignes.
      • Le test se présente le plus souvent sous une forme courte durant les épreuves. Il se peut qu’il soit mélangé avec d’autres épreuves numériques comme l’épreuve du dénombrement de faces ou d’autres tests de logique par exemple un test de logique graphique.
    9. Test des combinaisons d’items

      • Ce test ancien a tendance à disparaître de plus en plus dans les évaluations. Il permet d’évaluer votre capacité d’organisation dans un laps de temps très court pour savoir si vous pouvez faire face à des situations d’urgence.
      • Pourtant, il est de plus en plus décrié car il y a une technique très simple pour le réaliser en quelques minutes ce qui tend à lui faire perdre de l’intérêt. Cette technique, nous l’exposons dans la consigne du test.