Technique de delphes

Technique de delphes

  1. Objectifs

    • Connaitre Technique de delphes



  2. Histoire

    • La technique de Delphes, développée en 1948 aux États-Unis par les chercheurs Norman Dalkey et Olaf Helmer de RAND Corporation, avait pour but d’évaluer la direction des tendances à long terme, avec une considération particulière pour la science et la technologie, et leurs effets probables sur la société.
    • D’importantes améliorations ont été apportées à cette méthode au cours des années.
    • Par exemple l’utilisation de programmes informatiques permettant de simuler différentes combinaisons des opinions et idées individuelles.

    Contexte

      En tant que chef de projet, il est important de penser à quels événements futurs pourraient avoir un impact sur votre projet. Ces événements peuvent être positifs ou négatifs, donc leur compréhension vous permet de préparer et de mettre en place des plans d’action. Mais comment pouvez-vous prédire l’avenir avec un quelconque degré de certitude ? C’est un endroit où la Technique Delphi peut aider.La technique de Delphes

    Définitions

    • La technique de Delphes est une technique d’expression collective et ordonnée.
    • Beaucoup plus qu’un outil d’animation, il s’agit d’une technique de résolution de problèmes fondée sur le consensus du groupe.
    • La technique de Delphes est un système de construction d’une communication en groupe. Beaucoup plus que d’être seulement un outil d’animation, il s’agit d’une technique de résolution de problèmes fondée sur le consensus qui consiste à générer des idées de façon individuelle, puis collective, en recherchant dans chacune des étapes
      une unanimité dans la sélection des choix faite par le groupe.
    • La méthode de Delphes consiste à interroger des experts de manière répétée (série de questionnaires). Après la consultation initiale de chaque individu, chaque demande suivante est accompagnée des réponses du tour précédent. [individu est ainsi encouragé à reconsidérer et à ajuster sa réponse précédente compte tenu des positions des autres membres du groupe.
  3. Utilisation

    • Lors d’une réunion, vous avez parfois envie de connaître les véritables opi-nions des participants sur un sujet précis.
    • La pression du groupe, de la hiérarchie et de la majorité, exprimée ou tacite, crée souvent une autocensure qui cantonne certains participants dans un silence d’acquiescement. Il importe alors d’agir sur ce que Neumann (1993) pointait comme la « spirale du silence », c’est-à-dire la pression crois-sante que subissent les personnes dans un groupe qui les conduit à réserver leur opinion quand elles se sentent en minorité.
    • De même, il convient d’éviter le phénomène inverse de « pensée de groupe », introduit par Irving Janis (1972). Basée sur le comportement humain, cette théorie montre que préserver la cohésion et la solidarité du groupe peut, par– fois, être plus important que de voir les faits de manière réaliste.
    • La technique de Delphes permet de s’affranchir de ces désagréments. Vous l’utiliserez pour :
      • Définir des alternatives à une trajectoire, à un souci ;
      • Explorer ou exposer des hypothèses sous-jacentes à un problème ;
      • Rechercher des informations qui pourraient favoriser un consensus auprès d’un groupe ;
      • Estimer des charges et des délais ;
      • La-technique-de-Delphes binome

      • Mettre en commun des jugements éclairés d’horizons différents ;
  4. Déroulement

      • Chaque participant énonce ses choix, ou ses priorités, en rapport à une proposition faite par l’animateur.
      • Puis les participants se regroupent par 2, et recherchent un consensus afin de sélectionner parmi leurs premières propositions celles qu’ils retiennent collectivement.
      • Ensuite les groupes de 2 personnes se regroupent par 4,
      • puis par 8,…
      • A chacune de ces étapes, le groupe sélectionne à l’unanimité les critères qu’il retient.

    Technique de delphes

  5. Avantages

    • Cet outil permet de construire une définition commune, une charte ou une orientation pour un groupe motivé.
    • L’outil amène les participants à s’exprimer.
    • Il permet de travailler sur le résultat ou sur le processus (comment argumenter, comment emporter une décision, comment défendre ce à quoi on tient…
  6. Inconvénients

    • L’outil n’est pas un remède aux dysfonctionnements et ne peut s’imposer dans un climat conflictuel.
    • Il n’est pas toujours évident de motiver chaque participant pour qu’il défende son point de vue tout en écoutant l’autre ou les autres.
    • Dans un trop grand groupe, le temps requis entraîne de la dispersion et de la déconcentration.
  7. Carte conceptuelle

    • La technique de Delphes

Abonnez vous à notre chaîne YouTube gratuitement