Pascal: Les structures de données

Pascal: Les structures de données





  1. Les structures de données
    1. Les constantes
      • Définition : On appelle constante un objet ayant une valeur inchangée tout le long d’un algorithme.
        Une constante est caractérisé par : Son nom (un identificateur unique), Sa valeur

        Objet Type/ Nature
        NOM_Constante Constante=Vlauer
        PI Constante = 3,14

        Déclaration:
        CONST = valeur_constante ;
        Exemple:
        CONST coef = 1.5 ;

    2. Les variables
      • Définition :
        On appelle variable tout objet pouvant prendre différentes valeurs tout le long d’un algorithme.
        Une variable est caractérisée par : Son nom (un identificateur unique), Son type, Son contenu.
        Tableau de déclaration des Objets T.D.O

        Objet Type/ Nature
        nom_variable Type(entier, caractère, chaine, réel, booléen …)
        x Entier

        Déclaration:
        Toutes les variables doivent êtres préalablement déclarées avant d’être utilisées dans le programme, c’est-à-dire qu’on leur affecte un type ).
        Syntaxe VAR nom de la variable : type ;
        Exemple: VAR < nom_variable > : Type ;

        Le langage Pascal est un langage fortement typé : chaque variable est défini selon un type donnée au moment de sa déclaration, et ne peut pas changer de type au cours de l’exécution du programme.

    3. Le type Entier
      • Dans un ordinateur un entier est représenté avec un nombre fixe d’octets ou de bits. C’est pour cette raison que l’ensemble des entiers dans un ordinateur est fini (compris entre un minimum et un maximum).
      • Les opérateurs arithmétiques sur les Entiers :+, -, *, DIV, MOD, >, <, ≤, ≥, =, ≠
    4. Le type Réel
      • Sous ensemble de R
      • Les opérateurs arithmétiques sur les Entiers :+, -, *, /, >, <, ≤, ≥, =, ≠
      • [table id=9/]

    5. Le type Booléen
      • Les booléens (boolean en anglais et en Pascal) ne peuvent prendre que deux valeurs possibles : vrai (true) ou faux (false) et sont codés en 0 ou 1. Ces valeurs sont analogues aux états possibles d’un interrupteur : ouvert ou fermé, d’une lampe : allumée ou éteinte, d’un composant électronique du type transistor : conducteur ou isolant.
      • Le type booléen contient les deux valeurs logiques VRAI et FAUX.
      • Dans le langage PASCAL, la déclaration d’une variable booléenne se fait comme suit :
      • Comme toute variable, il faut déclarer une variable booléenne dans la partie déclarative en en-tête du programme.
      • Syntaxe :
        Var nomdevariable : boolean ;
        VAR : Boolean ;

      • Note : par défaut, une variable booléenne est FALSE (tout comme une variable INTEGER est égale à zéro lors du lancement du programme).
      • Remarque :
        Il existe un ordre de priorité entre les opérateurs logiques : La négation NON est prioritaire par rapport à la conjonction ET. La conjonction ET est prioritaire par rapport à la disjonction OU. Si deux opérateurs ont la même priorité, le calcul de l’expression logique se fera de gauche à droite. Dans tous les cas, les opérations misent entre parenthèse sont prioritaires.
        Vrai est supérieur à Faux (True>False renvoi True)

    6. Le type caractère
      • Le type Char défini des variables “caractère seul” ou “lettre” ayant code appartenant à la table ASCII.
      • Syntaxe :
        Var Nom_Var : Char ;
        Les Fonctions prédéfinies pour les caractères
        [table id=10/]

    7. Le type chaîne de caractères
      • Le type String défini des variables “chaînes de caractères” ayant au maximum 255 signes, ces derniers appartenant à la table ASCII.
      • Une chaîne peut en contenir moins si cela est spécifié lors de la déclaration où le nombre de signes (compris entre 1 et 255) sera mis en crochet à la suite du type String.
      • Le premier caractère de la chaîne a pour indice 1, le dernier a pour indice 255 (ou moins si spécifié lors de la déclaration).
      • Syntaxe :
        Var chaine : String ;
        telephone : String[10] ;

      • Lorsqu’une valeur est affectée à une variable chaîne de caractères, on procède comme pour un nombre mais cette valeur doit être entre quottes. Si cette valeur contient une apostrophe, celle-ci doit être doublée dans votre code.
      • Les fonctions relatives au type chaîne de caractères
        [table id=11/]
        Les procédures relatives au type chaîne de caractères
        [table id=12/]

    8. Le Type Scalaire énuméré
      • Le type scalaire par énumération définit un ensemble ordonné et fini de valeurs désignées par des identificateurs.
      • Un type énuméré est un type dont les variables associées n’auront qu’un nombre très limité de valeurs (au maximum 256 différentes possibles). La définition d’un type énuméré consiste à déclarer une liste de valeurs possibles associées à un type.
      • Program Exemple32;
        Type 
          Jours = (dim, lun, mar, mer, jeu, ven, sam);
        Var 
          Today : Jours;
        BEGIN
          Today := mar;
          Today := Succ(Today);
          Inc(Today,2);
          case Today of
            dim : WriteLn('Dimanche');
            lun : WriteLn('Lundi');
            mar : WriteLn('Mardi');
            mer : WriteLn('Mercredi');
            jeu : WriteLn('Jeudi');
            ven : WriteLn('Vendredi');
            sam : WriteLn('Samedi');
          else
            WriteLn('autre, ',Ord(today));
          end;
        END.
         
    9. Le type Intervalle
      • Le type intervalle possède les propriétés d’un type scalaire discret ordonné (entier, caractère et scalaire énuméré)
      • La définition d’un intervalle est décrite par la donnée de deux constantes représentant respectivement la borne inférieure et la borne supérieur appartenant à un type scalaire discret ordonné et telle que Borne Inférieur < Borne Supérieur Tableau de déclaration des nouveaux types
    10. Le type Tableau
      • Un tableau est une structure de données homogènes regroupant un ensemble d’éléments de même type.
      • Un tableau, tout comme une variable quelconque doit être déclaré dans la partie déclarative du programme. On doit toujours spécifier le type des variables qui seront introduites dans le tableau.
      • Syntaxe :
        Var nom_du_tableau : Array[MinDim..MaxDim] Of type ;


Abonnez vous à notre chaîne YouTube gratuitement