Le fichier wp-config.php

Le fichier wp-config.php




  1. Objectif

    • Connaitre le fichier wp-config.php.
    • Être capable de modifier le fichier wp-config.php
  2. Avant de commencer

    • Le fichier wp-config.php est un fichier qui est situé à la racine de votre site WordPress, sur votre serveur

    Connaitre le fichier wp-config.php.

  3. Qu’est-ce que le fichier wp-config.php

    • · Un des fichiers les plus importants de votre installation de WordPress est le fichier wp-config.php.

      · Le fichier wp-config.php est un fichier qui est situé à la racine de votre site WordPress, sur votre
      serveur, et permet de faire le lien entre la base de données et le site. Lors de l’installation de WordPress, il est créé avec un contenu standard ; et il est recommandé de l’optimiser par rapport à vos besoins spécifiques.

      · Lorsque vous télécharger WordPress pour la première fois, le fichier wp-config.php n’est pas présent. C’est le processus d’installation de WordPress qui créera le fichier wp-config.php en fonction des informations que vous fournirez.

  4. Emplacement de fichier wp-config.php

    • Par défaut, WordPress n’est pas livré avec un fichier wp-config.php, celui-ci est créé durant le processus d’installation par défaut. Vous pouvez le trouvez :

      apcpedagogie wpconfig

       

      <?php

      /**

       * La configuration de base de votre installation WordPress.

       * Le script de création wp-config.php utilise ce fichier lors de l’installation.

       * Vous n’avez pas à utiliser l’interface web, vous pouvez directement

       * renommer ce fichier en “wp-config.php” et remplir  les variables à la main.

       * Ce fichier contient les configurations suivantes :

       * * réglages MySQL ;

       * * clefs secrètes ;

       * * préfixe de tables de la base de données ;

       * * ABSPATH.

       *

       * @link https://codex.wordpress.org/Editing_wp-config.php

       *

       * @package WordPress

       */

      // ** Réglages MySQL – Votre hébergeur doit vous fournir ces
      informations. ** //

      /** Nom de la base de données de WordPress. */

      define(‘DB_NAME’, ‘votre_nom_de_bdd’);

      /** Utilisateur de la base de données MySQL. */

      define(‘DB_USER’, ‘votre_utilisateur_de_bdd’);

      /** Mot de passe de la base de données MySQL. */

      define(‘DB_PASSWORD’, ‘votre_mdp_de_bdd’)

      /** Adresse de l’hébergement MySQL. */

      define(‘DB_HOST’, ‘localhost’);

      /** Jeu de caractères à utiliser par la base de données lors de
      la création des tables. */

      define(‘DB_CHARSET’, ‘utf8’);

      /** Type de collation de la base de données.

        * N’y touchez que si vous savez ce que vous faites.

        */

      define(‘DB_COLLATE’, );

      /**#@+

       * Clefs uniques d’authentification et salage.

       *

       * Remplacez les valeurs par défaut par des phrases uniques !

       * Vous pouvez générer des phrases aléatoires en utilisant

       * {@link https://api.wordpress.org/secret-key/1.1/salt/ le
      service de clefs secrètes de WordPress.org}.

       * Vous pouvez modifier ces phrases à n’importe quel moment,
      afin d’invalider tous les cookies existants.

       * Cela forcera également tous les utilisateurs à se
      reconnecter.

       *

       * @since 2.6.0

       */

      define(‘AUTH_KEY’,
      ‘Mettre votre unique phrase ici’);

      define(‘SECURE_AUTH_KEY’,  ‘Mettre
      votre unique phrase ici’
      );

      define(‘LOGGED_IN_KEY’,    ‘Mettre
      votre unique phrase ici’
      );

      define(‘NONCE_KEY’,
      ‘Mettre votre unique phrase ici’);

      define(‘AUTH_SALT’,
      ‘Mettre votre unique phrase ici’);

      define(‘SECURE_AUTH_SALT’, ‘Mettre
      votre unique phrase ici’
      );

      define(‘LOGGED_IN_SALT’,   ‘Mettre
      votre unique phrase ici’
      );

      define(‘NONCE_SALT’,
      ‘Mettre votre unique phrase ici’);

      >/**#@-*/

      /**

       * Préfixe de base de données pour les tables de WordPress.

       * Vous pouvez installer plusieurs WordPress sur une seule base de données si vous leur donnez chacune un préfixe unique.

       * N’utilisez que des chiffres, des lettres non-accentuées, et des caractères soulignés!

       */

      $table_prefix  = ‘wp_’;

      /**

       * Pour les développeurs : le mode déboguage de WordPress.

       * En passant la valeur suivante à “true”, vous activez l’affichage des notifications d’erreurs pendant votre essais.

       * Il est fortemment recommandé que les développeurs d’extensions et

       * de thèmes se servent de WP_DEBUG dans leur environnement de développement.

       * Pour obtenir plus d’information sur les constantes qui peuvent être utilisée pour le déboguage, consultez le Codex.

       * @link https://codex.wordpress.org/Debugging_in_WordPress

       */

      define(‘WP_DEBUG’, false);

      /* C’est tout, ne touchez pas à ce qui suit ! Bon blogging ! */

      /** Chemin absolu vers le dossier de WordPress. */

      if ( !defined(‘ABSPATH’) )

       define(‘ABSPATH’, dirname(__FILE__) . ‘/’);

      /** Réglage des variables de WordPress et de ses fichiers
      inclus. */

      require_once(ABSPATH . ‘wp-settings.php’);

  5. Contenu de fichier wp-config.php

    • a. Base de donnée :

      Database Name : Nom de la base de donnée utilisée par WordPress

      Database Username : Compte utilisateur utilisé pour accéder à la base de donnée.

      Database Password : Mot de passe du compte utilisateur utilisé pour accéder à la base de donnée.

      Database Host : Le nom d’hôte du serveur de votre base de donnée. Un numéro de port, le chemin du fichier Unix
      socket ou le pipe peut être également nécessaire.

      Le nom d’hôte MySQL (MySQL Hostname) fonctionne un peu différemment, et variera en fonction de votre hébergeur. Certains des services d’hébergement les plus populaires utilisent la valeur par défaut « localhost« , donc il y a de fortes chances que vous n’ayez rien à modifier.

      b. Les clés de sécurité :

      En termes simples, une clé secrète est un mot de passe avec des éléments qui font qu’il est plus difficile de générer suffisamment d’options pour briser vos barrières de sécurité. Un mot de passe comme ” mot de passe” ou “test” est simple et se brisent facilement.
      A, mot de passe imprévisible aléatoire tel que ” 88a7da62429ba6ad3cb3c76a09641fc ” prend des années à venir avec la bonne combinaison. Un « sel est utilisé pour renforcer encore la sécurité du résultat généré. des sels pour vous si aucun
      ne sont fournis. Ils sont inclus dans wp -config.php par défaut pour l’inclusion.

      Ces clés secrètes auront pour effet de crypter les cookies utilisateur et de renforcer ainsi le niveau de sécurité de votre mot de passe.

      ·es fameuses clés
      secrètes peuvent générées aléatoirement à partir de cette URL :
      https://api.wordpress.org/secret-key/1.1/salt/

      Exemple :

      p class=”MsoNormal” style=”margin-bottom: .0001pt; line-height: normal; text-autospace: none;”>define(‘AUTH_KEY’, ‘l2XbIj2SpF/`7VJSo#a{4}_}u|X- 3}p]mn#bX&l#LJ?v@I]_{|D}hRh@_kJ*=QF’);

      define(‘SECURE_AUTH_KEY’,  ‘q. YM#bAXuZ{&E<L-.kO:e)a,fpA9E7g,%<|&9{,=,CgnNgqe.k@+|
      D7YKnu4,=’);

      define(‘LOGGED_IN_KEY’,    ‘0@#bu:d`uo>z{XmS0QRQ}l,lK)CUhA?Z1N[5,t`G&H%o#~I/ZXq40]5~5A@$Mhb3′);

      define(‘NONCE_KEY’,
      ‘oHA3@N*Rqemg/6k-6EFtw7?}wij$Y_/eO*e(yXc*dr-|iG{n5d0C#{}z!S=eGE_W’);

      define(‘AUTH_SALT’,        ‘UVq%!ms[Q=`|Y;}GXa~{eaM=2N,[?I)Xyr&:fcW;GHMq2g*v0eC#E}+{bc$,q)z)’);

      define(‘SECURE_AUTH_SALT’, ‘
      i8{-F0ToFRr+jZ!Tmr@)$%0K{4{y86I39z-nCGaPXg!/YxAYRd)a#o(Fe_|WN`a’);

      define(‘LOGGED_IN_SALT’,   ‘x]I:M&<hC>!3RZ8eDkN+h7C0hwZXudBw(z[1QES}W-F-zcy2YIU,|S3{>mv$dptF’);

      define(‘NONCE_SALT’,       ‘+OFg-kmSiIZ7|M$d+-n !S`dn=g~#lZ%kDv^?V|Yf1?T]J>1+#4da+W@]PUnYc6+’);

      c. Préfixe de base de données pour les tables de WordPress.

      Laisser le préfixe de votre base de données MySQL sur sa valeur par défaut, à savoir wp_, constitue un risque de sécurité
      pour votre installation WordPress. Si vous ne l’avez jamais changé, suivez donc ce tutoriel simple et rapide.

      d. WP_DEBUG.

      WP_DEBUG est une constante de PHP (une variable globale permanente) qui peut être utilisé pour déclencher le mode
      “debug” tout au long de WordPress. Il est supposé être faux par défaut et est généralement définie sur true dans le fichier wp-config.php sur les copies de développement de WordPress.


Laisser un commentaire

Abonnez vous à notre chaîne YouTube gratuitement