Modification de la structure d’une base de données en mode assisté

Création d’une base de données en mode assisté

  1. Objectifs

    • Etre capable de modifier la structure d’une base de données Microsoft Access.





  2. Introduction

    • Le Le mode assisté est utilisé généralement par les débutants, consiste à créer les éléments de la base de données à travers une interface graphique présenté par le SGBD (exp Ms Access) formé d’un ensemble de fenêtres correspondant chacune à une étape de création.
    • La création d’une base de données sur ordinateur se fait généralement après la définition (détermination/description) de la structure de données et après avoir une idée ou avoir quelques données de la base.
    • La création d’une base de données peut se faire avec des SGBD qui « offrent » :
      • Un mode assisté : c’est un moyen facile. Il permet de créer, modifier, interroger, … les éléments de la base à travers des assistants graphiques (fenêtres, icônes, menus, ….) Exp. Access
      • Un mode commande : c’est un moyen qui permet de créer, modifier, interroger, … les éléments de la base à l’aide de commandes (instructions). Exp. Le langage SQL
    • La création d’une base de données se fait généralement en deux étapes :
      • La création et la modification de la structure
      • La création et la modification des données
  3. Modes de création

    • Le mode assisté permet de créer les éléments de la base de données à travers des assistants graphiques.
    • Un assistant graphique est une interface utilisateur en mode graphique composée d’une succession de fenêtres correspondant chacune à une étape du processus de création.
    • Certains SGBD disposent leurs propres assistants.
    • Le mode assisté est le moyen le plus facile pour créer les éléments d’une base de données, notamment pour les débutants. Cependant, il peut dans certains cas être limité et ne permet pas toutes les options de création des tables ou de colonnes.
  4. Création d’une base de données

    • La création d’une base de données consiste à créer une structure d’accueil pour les tables de cette base de données. Il s’agit en général de préciser :
      • Le nom de la base
      • L’emplacement physique de cette base, c’est-à-dire le ou les fichiers où seront stockées les données des tables de cette base.
    • Le processus de création d’une base de données varie de façon significative d’un SGBD à un autre. Les étapes suivantes peuvent être suivies pour créer une base de données à l’aide du SGBD .
    • Les étapes de création
      1. La première opération consiste à créer d’abord une base de données vide.
      2. Création d'une base de données en mode assisté

      3. Le logiciel réclame un nom de fichier et un seul, car toutes les informations relatives à la BD seront stockées dans le même fichier. Ce dernier comporte l’extension “.accdb”.
      4. Cliquer sur le bouton "Créer ". Une base de données vide est alors créée et on peut passer à l’étape suivante consistant à créer des tables dans cette base.
      5. Si on souhaite documenter d’avantage la nouvelle base, on peut activer l’option "Propriétés de la base" dans la zone backStage "Fichier" puis renseigner les différents champs de la fenêtre qui s’affiche.
  5. Interface
    • La fenêtre relative à la base de données apparaît. Dans la colonne de gauche figurent les “objets” de la base de données.
      • Les tables, pour stocker les données ;
      • Les requêtes, pour retrouver les données ;
      • Les formulaires, pour saisir les données ou les visualiser à l’écran ;
      • Les états, pour imprimer les données ;
      • Les pages, pour communiquer avec la BD via un navigateur (Internet Explorer uniquement) ;
      • Les macros, pour automatiser des opérations répétitives effectuées sur la base ;
      • Les modules, pour rajouter des fonctionnalités grâce à de la programmation en VBA (Visual Basic for Applications).

Abonnez vous à notre chaîne YouTube gratuitement