Le E-Commerce

Le E-Commerce

  1. Objectifs

    • Comprendre le commerce électronique.
    • Comment le terme “commerce électronique” a été défini,
    • Connaitre les catégories typiques de faire des affaires numériquement,
  2. Définitions

    1. Le E-Commerce
      • Le commerce électronique peut être défini comme l’ensemble des échanges électroniques liés aux activités commerciales. Il recouvre toute opération de vente de biens et de services via un canal électronique.
      • Internet n’est donc qu’un support parmi d’autres du e-commerce avec, entre autres, l’EDI (échanges des données informatisées), le Minitel (en France) voire même le téléphone (Audiotel) ou la télévision (PayPer-View).
      • On appelle <Commerce électronique< (ou e-Commerce) l’utilisation d’un média électronique pour la réalisation de transactions commerciales. La plupart du temps il s’agit de la vente de produits à travers le réseau internet, mais le terme de eCommerce englobe aussi les mécanismes d’achat par internet.
      • Le commerce électronique ou e-Commerce est généralement définit comme l’ensemble des méthodes d’achat, de vente, ou d’échange de biens ou de services entre deux entités sur réseau informatique notamment Internet
    2. Le E-Business
      • E-business est l’abréviation d’”electronic business” qui signifie “business électronique” en français.
      • Il couvre toutes les formes de technologies numériques de l’information et de la communication utilisées pour soutenir ou rendre les processus de vente plus efficaces, tant dans les phases de préparation, de négociation que de mise en œuvre.
      • Toutefois, ce terme peut aussi être traduit et utilisé dans le sens d’”entreprise électronique”, c’est-à-dire que, par exemple, les processus commerciaux d’une boutique en ligne ou bien une entreprise basée sur Internet représentent le e-business.
    3. Le E-Commerce ou le E-Business
      • e-commerce

      • Le E-Business est un terme plus général que le E-Commerce. Cependant, dans ce cour, nous n’utiliserons que le terme “E-Commerce”, car chaque transaction commerciale est finalement impliquée dans la vente ou l’achat de produits ou de services. Et le terme “E-Commerce” est évidemment plus répandu que le terme “E-Business”.
      • Le e-business est un terme générique qui englobe toutes les formes d’utilisations des technologies numériques de l’information et de la communication pour soutenir et accroître l’efficacité des processus d’affaires dans toutes les phases des ventes.
      • Le commerce électronique, en revanche, ne concerne que le commerce de produits et services, en particulier sur Internet, et n’est donc qu’une partie d’un commerce électronique beaucoup plus large.
      • Pour pouvoir comprendre le rapport entre le terme “e-business” et “e-commerce”, il faut imaginer le e-commerce comme une partie du e-business.

    4. L’Économie numérique ou digital
      • “L’économie numérique fait référence à une économie (essentiellement) basée sur les technologies informatiques.”
      • L’économie numérique est aussi parfois appelée économie Internet, nouvelle économie, ou Économie Web. De plus en plus, “l’économie numérique» est intimement liée à la économie rendant plus difficile une délimitation claire”.




  3. Les avantages du commerce électronique

    • Quant aux avantages de la vente en ligne, ils justifient amplement d’entamer une telle activité pour toute entreprise désirant s’épanouir. En effet, le commerce électronique permet à l’entreprise de réaliser les bénéfices suivants :
      • L’augmentation des revenus : les boutiques en ligne sont très faciles à créer et génèrent des revenus considérables pour un coût peu élevé car elles sont ouvertes 24h/24, tous les jours de la semaine et ne nécessitent pas la présence d’une personne physique pour servir les clients. En plus, vous pouvez gagner beaucoup d’argent, grâce à la publicité affichée sur votre site.
      • L’expansion du marché : le commerce électronique ouvre des canaux de vente jusque-là inexplorés qui dépassent de loin le marché de proximité des petites entreprises.
    • Réduire les coût et maximiser les marges commerciale
    • Facilité l’échange d’information
    • Accroître la productivité et les vente
    • Développer les nouveaux marché et nouveaux horizons
    • Promouvoir les nouveaux services et produit a l’export
  4. Les points faibles

    • Contraint par l’absence physique d’un interlocuteur ou d’un représentant réel.
    • Les paiements ne sont parfois pas sécurisés:  propagation d’informations confidentielles.
    • Des problèmes de livraison et de l’absence de service après-vente.
    • L’anonymat: manque de transparence aux transaction commerciales électroniques.
    • Les challenges sont multiples: la taxation, la protection de la vie privée, La protection contre les fraudes.
    • Les fraudes et le problème d’identification des parties.
  5. Différences clés entre le commerce traditionnel et le commerce électronique

    • Les points suivants méritent d’être soulignés en ce qui concerne la différence entre le commerce traditionnel et le commerce électronique:
  6. Applications

    1. App01
      • Le commerce électronique présente de nombreux avantages. Soit pour le client ou le fournisseur
      • Glissez dans le tableau suivant les mots vers la colonne qui leurs convient
    2. App02
      • Ecrivez pour chaque inconvénient est ce qu’il concerne le client ou le fournisseur
    3. App03
      1. Où utilisez-vous les opportunités du commerce électronique dans votre vie quotidienne?
      2. Quelles entreprises connaissez-vous qui font du commerce électronique?
      3. Considérez les entreprises basées sur Internet, que nous avons énumérées ci-dessus. Sont-ils vraiment nouvelles catégories d’entreprises?
      4. Découvrez des avantages et des inconvénients supplémentaires des entreprises numériques.
      5. Considérez les défis techniques et économiques du commerce électronique mentionnés ci-dessus.
      6. Essayez de trouver des réponses aux différentes questions que nous avons énumérées.
      7. Qu’est-ce que le commerce électronique? En quoi se différencie-t-il des modèles commerciaux traditionnels?