Les tests psychologiques : Les Matrices

Les tests psychologiques : Les Matrices

  1. Présentation

    • Une matrice est un carré comportant 9 cases (régulièrement)où se trouvent des symboles ou encore des figures
      géométriques. Il est possible de les lire verticalement, horizontalement et éventuellement en diagonale.
      Il s’agit donc de lire correctement les éléments afin de retrouver la figure dans la case vide. Il faut être
      attentif aux formes et aux couleurs (si le devoir est en couleur) ainsi qu’au nombre d’éléments.
    • La « matrice » est une grille divisée en 9 cases, où 8 d’entre elles contiennent des figures graphiques disposées selon une logique précise. Il faut découvrir quelle est cette logique pour choisir, ensuite, parmi plusieurs propositions, celle qui peut s’inscrire dans la case vide. Cette démarche s’apparente à celle des séries graphiques avec la différence notable que la progression peut se dérouler horizontalement et/ou verticalement.
  2. Principes

    • Il faut trouver le principe qui sous-tend la matrice. On retrouve quatre catégories principales :
      • Les déplacements, qui ressemblent souvent à des séries, où des éléments tournent autour de la case, progressent dans une direction ou une autre, etc.
      • Les transformations, également proche des transformations des séries graphiques, où des éléments augmentent en nombre, changent de couleur, deviennent plus ou moins complexes, etc.
      • Les répartitions, où les éléments graphiques sont répartis dans la matrice de façon à éviter qu’un même élément n’apparaisse plus d’une fois dans une colonne ou une rangée. Cela peut s’appliquer aux formes, aux couleurs, à l’orientation, aux dimensions…
      • Les superpositions, où le raisonnement s’applique comme si les diverses figures étaient dessinées sur du verre puis posées les unes sur les autres. On doit imaginer le résultat de telles superpositions en y appliquant des modifications systématiques. Celles-ci retiennent ou gomment des éléments selon des critères à découvrir tels que : on ne retient que les traits en commun ou les traits différents; quand deux couleurs identiques se superposent, elles s’annulent, ou elles se transforment, etc.
    • Une fois la logique de l’ensemble établi, vous devez appliquer cette logique pour choisir la case qui manque.



  3. Exemples

    • Une même consigne pour toutes ces questions : quelle case numérotée complète logiquement la matrice ?
    • Exemple:1
      • Les tests psychologiques   Les Matrices

      • La bonne réponse est la réponse a) car nous remarquons que, sur chaque ligne, il y a un carré,
        un cercle et un triangle. Sur la dernière ligne, nous avons le carré et le triangle dans le cercle, il
        manque donc le cercle à l’intérieur du cercle.
    • Exemple:2
      • test psychotechnique matrice 11

      • La réponse est celle numéro: 2 Déplacement. Horizontalement un rond de plus et un carré de moins. Verticalement un carré de plus et un rond de moins.
    • Exemple:3
      • test psychotechnique matrice 12

      • La réponse est celle numéro: 5. Répartition. Les cœurs d’une part et les trèfles d’autre part sont disposés pour qu’il n’y ait jamais deux mêmes signes de la même couleur dans un même alignement.
    • Exemple:4
      • test psychotechnique matrice 13

      • La réponse est celle numéro: 3. Superposition. Uniquement en lecture horizontale. La troisième case est le résultat de la superposition de la première case sur la seconde.
    • Exemple:5
      • test psychotechnique matrice 14

      • La réponse est celle numéro: 1. Déplacement et répartition. Deux interprétations pour la figure ronde : soit une répartition pour qu’elle n’apparaisse jamais deux fois dans la même position dans un même alignement, ou rotation d’un tiers de tour (h et v). Le triangle tourne autour de la case. Horizontalement : dans le sens des aiguilles d’une montre, verticalement, dans le sens inverse.
    • Exemple:6
      • test psychotechnique matrice 15

      • La réponse est celle numéro: 3. Superposition. Aussi bien horizontalement que verticalement la case du milieu est la superposition des cases de chaque côté.
    • Exemple:7
      • test psychotechnique matrice 16

      • La réponse est celle numéro: 3. Répartition. Les deux colonnes de trois ronds sont réparties avec l’espace à gauche, au centre, ou à droite de façon à ce que la même disposition n’apparaisse qu’une fois dans chaque alignement.
      • Les ronds blancs en haut, au milieu et en bas, sont répartis de la même façon.
    • Exemple:8
      • test psychotechnique matrice 17

      • La réponse est celle numéro: 5. Déplacement. Horizontalement le rond blanc tourne autour de la case dans le sens des aiguilles d’une montre, le rond gris en sens inverse. Verticalement les mouvements sont inversés. Directement opposé au rond blanc, il y a toujours un espace sans rond..
    • Exemple:9
      • test psychotechnique matrice 18

      • La réponse est celle numéro: 5. Superposition. Que ce soit horizontalement ou verticalement,
        la troisième case est le résultat transformé de la superposition des
        deux cases précédentes. On superpose les deux images et on élimine
        tous les traits en communs, ne retenant que les traits uniques.
    • Exemple:10
      • test psychotechnique matrice 19

      • La réponse est celle numéro: 5. À la fois horizontalement et verticalement, on superpose les
        deux premières cases et on obtient la troisième après les transformations
        suivantes : deux couleurs identiques donnent blanc, deux
        couleurs différentes donnent noir.