La résolution d’une imprimante

La résolution d’une imprimante

  1. Objectif

  2. La résolution d’impression

    1. Définitions

      • La résolution correspond à la qualité d’impression d’une imprimante. Unité de mesure = points par pouces(ppp) ou DPI (Dot Per Inch). Pour mémoire 1 pouce= 2,54 cm.
      • Elle est exprimée en points par pouce (ppp), voire en dots per inch (dpi).
      • Elle mesure le nombre de points qu’une imprimante est capable d’aligner sur une longueur d’un pouce, tant horizontalement que verticalement (ex : 9600×4800 ppp).
      • Cette résolution n’est pas la même en mode monochrome et en mode couleur.




        • Plus la résolution est élevée, plus la qualité d’impression sera bonne.
        • une résolution élevée est surtout utile pour les photos et des documents professionnels, pour peu que vous attendiez une reproduction irréprochable.
    2. Caractéristiques

      • La résolution définit la finesse de l’impression. Elle est exprimée en ppp (points par pouce) ou en dpi (dot per inch). Elle indique le nombre maximum de points d’encre que l’imprimante est capable d’inscrire sur une longueur d’un pouce (2.54cm).
      • Ce nombre varie entre 300 et 4800 en général et peut aller jusqu’à 9600 pour les imprimantes destinées à un usage professionnel.
      • Il arrive souvent que les résolutions horizontales et verticales soient différentes, dans ce cas la résolution est donnée sous la forme du produit des deux valeurs, par exemple, 1200×600 ppp.
    3. Facteurs qui interviennent sur la qualité de l’image

      • Parmi ces facteurs on peut citer:
        • Le type d’impression (jet d’encre, laser ou sublimation thermique)
        • La qualité du papier utilisé
        • L’optimisation logicielle qui dépend des drivers installés
        • La taille des gouttes d’encre
        • Le nombre de gouttes d’encre appliquées sur un même point
        • Le nombre de couleurs d’encre utilisées par l’imprimante
        • La qualité de l’encre ou du toner utilisé
      • La meilleure façon de déterminer la qualité d’impression est de ne pas se baser sur la résolution fournie mais plutôt d’imprimer une page de test et de juger par vous-même du résultat.
      • Si vous effectuez votre achat en magasin, demandez à un vendeur de vous faire une démonstration.
      • Profitez en pour observer d’autres caractéristiques importantes de l’imprimante, notamment la vitesse d’impression, le temps de préchauffage et le bruit généré lors de l’opération.
    4. La résolution de numérisation

      1. Définitions

        • La résolution de numérisation ne s’applique, bien entendu, que si l’imprimante est de type multifonction, donc équipée d’un scanner.
        • Elle s’exprime aussi en ppp ou dpi et représente la capacité du scanner à distinguer un nombre de points sur une surface d’un pouce-carré (ex : 1200 x 2400 ppp). Plus ces valeurs sont élevées, plus l’image numérisée est précise et détaillée, mais plus le fichier obtenu s’alourdit.
      2. Scanner

        • Scanner, c’est numériser, autrement dit transposer une information analogique (information “continue”) en un ensemble de données numériques utilisables par un ordinateur (information “discontinue” ou “discrète”).
        • Le travail d’analyse du scanner consiste à “échantillonner” l’image, c’est-à-dire à la décomposer en minuscules points et à mesurer la couleur de chaque point.
        • Deux dimensions essentielles sont donc en jeu : la résolution d’analyse (nombre de points captés sur une surface donnée) et la profondeur d’échantillonnage de la couleur (nombre de tonalités retenues) par conséquent la profondeur de pixel.

      Articles recommandés

Abonnez vous à notre chaîne YouTube gratuitement